#liste_articles {display:block}

Des artistes en résidence sur internet

mardi 15 novembre 2011

 

Des artistes en résidence sur internet

1- Erasme, centre d’expérimentation multimédia :

En 2002, un contexte favorable nous a permis de proposer une expérience aux collèges du Rhône.
Le département du Rhône disposait d’un réseau en fibre optique et d’une structure, le centre multimédia Erasme, qui offre l’accès à l’internet haut débit à tous les collèges et écoles du Rhône, quelle que soit leur situation géographique.
L’équipe d’Erasme, développe un environnement numérique de travail www.laclasse.com, développé en concertation avec les enseignant et dont les usages sont majoritairement orientés du côté de la relation élèves/enseignants, plutôt que parents/enseignants.
Constatant que les utilisateurs étaient majoritairement des enseignants de technologie, afin de concerner d’autres disciplines, mais aussi pour interroger les pratiques pédagogiques naissantes sur ces outils de collaboration asynchrone, nous avons eu l’idée de proposer chaque année aux collèges de participer à des projets impliquant leurs élèves et un artiste sur le réseau.
Ces projets ont pour objectif de permettre d’utiliser l’internet à des fins de travail collaboratif autour du partage du savoir et de se familiariser au fonctionnement en réseau. Le financement des intervenants et du matériel est pris en charge par le département.

2- Des artistes sur internet, genèse d’une résidence en ligne :

C’est le 15 mai 2002 que la première expérience d’utilisation du réseau haut débit du département pour faire de la musique à distance a eu lieu. Il s’agissait alors de mettre en relation 2 classes avec un musicien par le biais d’une station de visioconférence. Une classe dite « locale » accueillait le pianiste compositeur électronique Xavier Garcia (Arfi) et enregistrait puis traitait en direct des sons produits à distance par l’autre classe. Les élèves travaillaient ensemble à un exercice de composition et échangeaient grâce aux micros et aux images projetés en grand sur leurs tableaux respectifs. La semaine suivante le musicien changeait de classe et les « locaux » devenaient « distants », jusqu’à la création de compositions réalisées en commun entre les 2 classes.

3- Du projet expérimental à une offre sur le territoire :

La première expérience, lourde techniquement, c’est avérée riche d’enseignements et a reçu un bon accueil des participants qui découvraient à la fois la musique contemporaine avec un musicien professionnel et un autre usage possible du réseau internet.
Afin d’exploiter pleinement le réseau, de permettre aux élèves et aux enseignants de découvrir un autre usage de cet outil ainsi que le principe du travail collaboratif, nous avons décidé de proposer à un plus grand nombre de classes de travailler en ligne avec un compositeur, cette fois ci par l’intermédiaire d’un site internet. Le cahier des charges en a été confié à l’agence Trafik de Lyon, repérée pour ses sites contributifs imaginatifs. Le site propose de naviguer sur une page unique, enrichie en cours de projet par les participants, d’éléments numériques évolutifs et multimédias. Un picto = 1 arrangement sonore + 3 sons partagés + (en commentaire) un arrangement proposé par le compositeur. Tous les internautes peuvent écouter les sons, seuls les participants peuvent en publier.

4- Le compositeur Lionel Marchetti en résidence :

Au travers de ce site, un compositeur de musique concrète est pour la deuxième année en résidence dans 17 établissements scolaires. Elèves et enseignants créent, collectent et modifient des sons à l’aide d’enregistreurs MP3 et du logiciel de montage Music Maker. Un outil d’administration leur permet de publier les arrangements sonores sur le site et d’accéder à l’ensemble des publications en temps réel, afin de les écouter, d’en télécharger des éléments et d’en créer de nouvelles.
Ce troupeau de sons peuple un pré numérique, http://musique.laclasse.com, où l’on peut les écouter et observer les modifications que leur fait subir le compositeur Lionel Marchetti. Un facteur, Erasme, également matérialisé sur le site distribue le courrier et anime le forum.

5- 17 collèges créent simultanément :

Les enseignants sont invités à conduire des projets transversaux dans les classes, sous forme d’itinéraires de découvertes ou d’ateliers, en vue de la réalisation de « tournages sonores », d’échanges de sons enregistrés, assemblés ou traités. Le projet implique à l’heure actuelle des professeurs d’éducation musicale, de technologie ou de français, ainsi que des enseignants du primaire. Chacun travaille en groupe et séparément, publie et échange des sons. En fin d’année une tournée du compositeur dans les établissements devient l’occasion d’un concert rencontre où tous les protagonistes découvrent le travail des autres. En fin d’année, un partenariat avec le festival Ecouter-Voir à Lyon nous permet de programmer des concerts de musique concrète et de faire découvrir la démarche du compositeur sur scène et en public.

6- Les outils, l’artiste et la pédagogie :

Le projet musique respecte une règle de base simple, le Centre Erasme propose un outil de travail collaboratif en ligne, forme les enseignants et les accompagne, leur prête le matériel spécifique (enregistreurs MP3 et logiciels, ou ordinateurs portables), un musicien propose son esthétique et n’est pas instrumentalisé au service de tel ou tel (publication de compositions libres de droits, rédaction de nodules à l’usage de l’enseignant), l’enseignant reste maître de la pédagogie dans son cours (musique, technologie ou français).
musique.laclasse.com ouvre la voie au projet de résidences d’artistes sur Internet et dans les écoles et collèges, déjà, un écrivain, une cinéaste et un photographe sont impliqués et entament un travail de défricheurs. Tous ces projets sont libres et sous licence creative commons, ainsi, ils peuvent être imités par tous et s’interconnecter.

7- 4 résidences par an, des artistes, et des scientifiques

Au cours du projet, le principe de co-conception, tant avec les artistes impliqués, qu’avec les enseignants, nous a amené à transformer les plateformes d’échanges.
Storytelling et partage de savoir : Les projets sont en général battis sur un mode narratif constructiviste. Les artistes ou les scientifiques proposent le caneva d’une histoire qu’ils vont raconter, tout d’abord aux enseignants, afin qu’ils puissent intervenir en fonction de leurs attentes, puis aux élèves, par l’intermédiaire du site internet.
Timeline et réactivité : Sur le site, les publications apparaissent sur une ligne de temps. L’artiste narrateur va déposer à dates régulières des consignes, auxquelles les classes répondront, puis, qui seront autant de centre de discussions entre les participants.
Les artistes viendront dans les classes pour rencontrer les élèves, et toutes les classes se retrouveront à l’occasion d’un événement.

Résidences panorama

- Autres résidences d’artistes sur www.laclasse.com de 2003 à 2015 :

http://cluemo.laclasse.com : avec l’écrivain Sébastien Joanniez
http://cine.laclasse.com : avec la cinéaste Valérie Moënne
http://picture.laclasse.com : avec le photographe Philippe Accary
http://bd.laclasse.com : avec le dessinateur Michel Méral
http://finisterrae.laclasse.com : avec le compositeur Pierre Badaroux
http://ledechetmatiere.laclasse.com : avec le rudologue G. Bertolini
http://etudiantsvoyageurs.laclasse.com: avec le photographe JP Bajard
http://maisondeladanse.laclasse.com avec les équipe de la Maison de la Danse de Lyon
http://air.laclasse.com : avec Olivia Rosenthal / Maylis de Kerangal / Léonora Miano puis Joy Sorman - Assises du Roman
http://novaterra.laclasse.com : avec l’auteur de SF Francis Valery, les astrophysiciens de l’observatoire de Lyon et du Planétarium de Vaulx en Velin et les conservateurs du Musée des Confluences
http://miam.laclasse.com : avec le cuisinier Emmanuel Jouve et une diététicienne
http://aqueduc.laclasse.com avec la conservatrice du patrimoine Céline Cadieu
http://design.laclasse.com avec le designer Benedetto Bufalino et la Cité du Design de St Etienne (à partir des ENT de la Loire et du Rhône)
http://zerogaspi.laclasse.com avec le designer Benedetto Bufalino de 2012 à 2014 puis la designer Léa Bougeaut (Miit Studio) en 2015
http://14-18.laclasse.com avec la conservatrice du patrimoine Céline Cadieu et les Archives départementales et métropolitaines
http://philo.laclasse.com avec le philosophe Etienne Bimbenet et le Musée des Confluences
http://theatre.laclasse.com avec l’auteur Luc Tartar (projet finaliste du prix de l’audace culturelle et artistique)
http://habiter.laclasse.com avec le philosophe Jean-Philippe Pierron, Lyon Open Data et le Festival Mode d’Emploi

jeudi 26 novembre 2020 par Christophe Monnet